Parents à contre-courant

11 janvier 2017

La carte de voeux de Crapaud

Moi, j'adore tout ce qui est création plastique. Depuis toute petite, ma mère m'a proposé des activités de ce type, et j'ai gardé l'option Arts Plastiques jusqu'au bac. Crapaud, par contre, c'est pas son truc. Proposez lui une feuille et des feutres, et découvrez un nouveau jeu de fléchettes. La pate à sel ? Miam miam. Alors la peinture, je vous laisse imaginer comment ça peut finir. Et puis le miracle de Noël a eu lieu :

16010179_10211212772853313_1766908001_o

Un matin optimiste, j'ai sorti des feuille de bristol, des assiettes en carton et de la peinture, et il a couvert les feuilles de verts, avec les mains et même avec un pinceau. Après de nombreux lavage de mains (oui, mon fils est un peu précieux) et une chute de tabouret, j'ai obtenu de belles nuances de verts, et une carte "beu" parce que faut pas déconner maman, le bleu, c'est la vie.

Après séchage et une soirée découpage et collage, voici une douzaine de cartes sapin. Je suis au taqué, Crapaud en a plus rien à ...

15943189_10211212772493304_71262539_o

Pleine d'entrain, j'achète une pochette de gommettes que je propose à mon bonhomme qui en général adore ça (enfin surtout celles des bananes et des ferrerro rocher). En 3 jours, j'ai réussi à lui faire faire 4 cartes. Il a fallu ruser, le prendre au dépourvu, mais il a collé quelques gommettes. Vous noterez la version toute "beu", parce que le bleu... Je persiste, une gommette un jour, trois le lendemain... ça progresse doucement mais surement. J'avoue, j'ai fait les dernières cartes, sinon on y serait encore.

15970621_10211212771333275_45095217_n

Comme j'en ai jamais assez, je voulais qu'il puisse "écrire" les voeux. Un tour rapide à Action pour acheter un tampon que je n'ai pas trouvé, et me voici rentrée avec deux grosses gommes et un nouveau défi pour la soirée :

15970611_10211212770893264_1020718815_n15967537_10211212770093244_450261110_o

Evidemment, malgré toute ma bonne volonté, Crapaud n'a jamais tamponné les cartes et c'est maman qui a dû s'y coller.

 

Bref, cette année, Crapaud a "fait" ses premières cartes de voeux.

Et pour me consoler, il me rappelle régulièrement que son truc à lui, c'est la musique (je sais pas comment partager la vidéo, mais je vous le jure, il assure grave !) :

WP_20161122_11_51_30_Pro[1]

 

Posté par Actiniaria à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 janvier 2017

Quand ton dernier-né a 1 an et que ça te déprime

Mon numérobis chéri vient de souffler sa 1ère bougie…

31658-turtle-1st-birthday-blowoutsTout le monde voit ça de manière joviale. Un premier anniversaire, c’est la teuf de ouf !

Pour moi c’était pas vraiment la même… Ce 1er anniversaire, je l’ai imaginé de pleins de manières différentes. Et puis finalement, j’ai détesté cette journée, je me suis détestée.

J’imaginais une tétée d’anniversaire, mais la vie en a décidé autrement, mon choupinou j’ai dû le sevrer le 11 novembre. J’ai toujours du mal à accepter la décision que j’ai prise, mais c’était devenu indispensable. Alors la jolie tétée d’anniversaire que j’espérais… pfiout, sous le nez !

Et puis, je voulais lui confectionner un petit cadeau fait avec mes petites mains, et puis en working mum que je suis j’ai pas eu le temps, alors c’est pareil, pfiout, sous le nez ! Mon bébé a soufflé sa 1ère bougie sans un seul cadeau. Il a eu des cadeaux d’anniversaire donnés par la famille bien sûr, mais pas ce jour-là, pas après sa bougie, et pas de sa maman.

Du coup, mon bébé a déjà un an, j’ai rien vu passer de cette année, comme la 1ère de mon premier choupi vu que à mon retour au travail j’étais déjà enceinte de numérobis… Bref, je me sens incomplète aujourd’hui. J’ai l’impression d’avoir manqué beaucoup de choses, pourtant j’ai vu les premiers pas, les premières dents, les premiers mots etc. Mais j’ai un sentiment de vide. Peut-être parce que mon corps a été habité pendant 16 mois durant les trois dernières années ? J’ai beau avoir un chéri aimant, deux merveilleux enfants, des amis et une famille présents, je ne me suis jamais sentie aussi seule de toute ma vie.

Et puis, cette impression d’être non stop sur le qui-vive pour tout et n’importe quoi. Le moindre bruit, je sursaute, croyant qu’un enfant s’est fait mal. La nuit, je bondis au moindre chuinement, et crois-moi cher ami, le moindre chuinement se transforme presque immédiatement en sirène d’alarme version « je suis un bébé qui vient de se réveiller car j’ai mal aux dents ou j’ai fait un cauchemar et je veux ma mamannnnnnnnnnnnn ». En gros, si je bondis pas, la maison entière est réveillée…

vie-de-maman

ça fait environ un mois que je me lève comme ça toutes les heures environ, car les deux ont mal aux dents, et le grand fait des cauchemars parfois, et il a découvert le sentiment de peur, et il lui arrive de se réveiller désorienté dans son lit en hurlant « Maman Maman Peur Peur !!!! ». J’ai des sacrées montées d’adrénaline en pleine nuit moi je vous l’dis ! Mais je savoure parfois ces petits moments. Lorsque mon aîné se réveille en hurlant et que mon arrivée dans sa chambre l’apaise immédiatement, qu’il me serre fort dans ses bras et pose sa tête sur mon épaule, reprenant son souffle et se sentant à nouveau apaisé, prêt à repartir dormir. Je me dis que je suis alors unique pour lui. Oui, unique. Car je suis sa Maman. C’est dans mon ventre qu’il a grandit, et c’est moi qui peut l’apaiser aussi rapidement la nuit par un câlin.

Un jour, tout ça, ça me manquera, quand je serais vieille et que mes enfants auront quitté le nid familial. Un jour je me retrouverai seule sans personne à câliner, sans tout petit chou qui criera Mamannnnnnn au moindre pet de travers. Alors j’encaisse. Je gueule, je râle, je pleure, et je me dis qu’un jour je rierais et je serais nostalgique de cette période. Toi aussi t’en as marre ? Dis-toi aussi qu’un jour tes bébés te manqueront. Quand ils seront adultes et qu’ils t’appelleront 2 fois par mois. Je t’assure que ça aide à tenir le coup.

T’inquiètes cher lecteur, Red Cherry n’est pas au bout du rouleau, c’est juste une passade, et je sais que ça peut te faire du bien de lire que tu n’es pas seul au monde.

Red Cherry

87a09f112d8ba93dc2f2b73322a33be7

Posté par Red Cherry à 15:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 janvier 2017

Bonne année 2017!

Bonne année 2017

Posté par LaPoulpe à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 novembre 2016

Venez venez Saint Nicolas!

Bientôt le 6 décembre... Si vous vous demandez ce qu'il y a le 6 décembre, c'est que vous n'êtes pas lorrains! Car le 6 décembre, chez nous, on fête la Saint Nicolas, c'est une tradition incontournable. A cette occasion toute la région est en fête, et particulièrement l’agglomération du Grand Nancy.

Pour vous donner une idée voici le programme prévu cette année :

http://www1.nancy.fr/culturelle/grands-rendez-vous/les-fetes-de-saint-nicolas-2016/

Ses (rares) détracteurs vous diront que la légende de Saint Nicolas est abominable... bon certes elle est un peu dure (comme la plupart des contes, non?)

Petit rappel si vous n'êtes vraiment pas lorrains : Il s'agit de l'histoire de trois petits enfants qui s'en allaient glaner aux champs. La nuit tombant, ils se perdent et vont se réfugier chez un boucher... qui les tue et les met au saloir dans le but d'en faire du petit salé (oui bon OK, pas sympa le boucher). Sept ans plus tard, le bon Saint Nicolas chevauchant son fidèle âne passe dans la région et va demander à manger au boucher. Le boucher lui propose du jambon, du rôti etc... il refuse et demande la viande du saloir. Le boucher démasqué s'enfuit et Saint Nicolas réveille et libère les enfants.

La figure du boucher devient le Père Fouettard qui punit les enfants méchants,

Notre bon Saint Nicolas est le protecteur des enfants et le patron des écoliers,

images

Déjà à mon époque (il y a donc fort fort longtemps) le Saint Nicolas passait dans les écoles maternelles et nous distribuait des mandarines et du pain d'épice. Les villes organisent un défilé avec des chars décorés, dont les derniers sont toujours le char du père fouettard puis du Saint Nicolas qui jette des bonbons aux enfants.

 

defilé

La ville de Nancy organise habituellement aussi un son et lumière (quand il n'y a pas de plan Vigipirate renforcé) sur la place Stanislas qui retrace l'histoire de Saint Nicolas.

 

1- St Nicolas Nancy 27

Cette année T-Poulpy a aussi fait un joli dessin que l'on a posté à Saint Nicolas directement chez lui, à Saint-Nicolas-de-Port (une petite ville proche de Nancy). Normalement Saint Nicolas devrait même lui répondre ! Vous pouvez admirer l’œuvre ci-dessous (Comment ça vous ne reconnaissez pas St Nicolas, sa crosse à gauche et son âne à droite ? Mais si, c'est un peu déstructuré mais c'est ça l'art contemporain!)

 

20161128_090938

Bref : la Saint Nicolas à Nancy, c'est magique. Le Père Noël peut aller se rhabiller il ne sera jamais q'une pâle copie !

Autant vous dire que quand T-poulpy est rentré de l'école un soir en chantant la chanson de Saint Nicolas, mon cœur de maman lorraine s'est gonflé de plaisir.

On a raconté l'histoire de Saint Nicolas (et j'ai promis que j'empêcherai le boucher de mettre mon fils au saloir, non mais!)

On a chanté l'histoire de Saint Nicolas (pour ceux qui ne la connaisse pas je vous la met en fin d'article, Et ça se chante sur le même air que La Mère Michel... pourquoi ? Bonne question)

T-poulpy m'a expliqué toutes les questions qu'il allait poser au Saint Nicolas, au Père Fouettard et au Boucher (les pauvres ils sont pas sortis) et a même promis de demander au Saint Nicolas un bonbon pour maman et un pour papa (pas pour J-Poulpy car il a pas le droit il est trop petit)

Et ben je sais pas vous mais moi j'appelle ça le bonheur.

 

20151204_112143

Allez tous en cœur :

Grand Saint Nicolas patron des écoliers

Apporte-moi des pommes dans mon petit panier

Je serais toujours sage comme une petite image

J'apprendrai mes leçons pour avoir des bonbons

Venez venez Saint Nicolas

Venez venez Saint Nicolas

Venez venez Saint Nicolas et tralala

 

LaPoulpe

Posté par LaPoulpe à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 novembre 2016

OOOOMMMMM......

Il date de quand mon dernier article ? Ouh la la, ça fait loin ! Et pourtant, ça fait un moment que j'ai envie de vous parler de ça, de ce moment rien qu'à moi qui fait du bien (ouais, j'ai arreté de considérer la douche comme un moment rien qu'à moi).

Depuis quelques semaines, Crapaud passe presque tous les mercredis avec mamie. Au programme, ludothèque et McDo, et puis regarder les trains et les chèvres sur le chemin. Et moi, je grimpe dans un bus, dans un tram et je file à Nancy. Et pendant que Bernard l'ermite et le banquier grince des dents, je traine à la ville en attendant l'heure sacrée : 11h.

positionyoga3

J'y suis toujours en avance tellement je suis impatiente, alors j'ai le temps de papoter avant d'enfiler ce legging dans lequel personne ne devrait me voir. Et c'est parti pour un peu plus d'une heure de Yoga entre gros bidon.
Alexandra prend soin de nous, nous demande comment on va, on s'échange des conseils mais surtout on s'écoute et on est écoutées. Rien que ça, ça vaut le déplacement. Parce que, faut l'avouer, autant pour une première grossesse, tout l'entourage est à fond, autant pour la deuxième, heureusement que y a les copines pour s'en souvenir !
Et ensuite, on y va tranquillou, en fonction des besoins exprimés. Alors que les mots sont compliqués (Alexandra, comment t'écrit kipeup et scouat ?), les mouvements coulent de sources. Peu à peu, le corps se détend et l'esprit se vide. La liste de courses laisse la place à la conscience du souffle. Et on aide notre corps à supporter cet être qui grandit en nous, notre esprit à l'accueillir, on renforce le plancher pelvien, on prépare le périnée, on dompte l'effort et la douleur en vue de ce jour à venir où on passera d'un à deux. Ca a l'air de rien comme ça, mais cette (grosse) heure hebdomadaire, c'est plus fort que le chocolat !

positionyoga4

Et pompon sur la cerise, si t'es accro, tu peux continuer après la naissance, avec ton bébé tout frais, dès que ton périné est ok (demande à ta sage-femme, elle parle le périné).

Cours de yoga prénatal

3 cours par semaine :
Le mardi de 12h15 à 13h15 (dans le cadre du cours yoga doux ouvert à tous)
Le mercredi de 11h à 12h15
Le samedi de 11h à 12h15

10€ par cours
A l’atelier du Passage Bleu - 14 Rue Notre Dame - 54000 Nancy

 

Posté par Actiniaria à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 novembre 2016

100% Lego

Les 11,12 et 13 novembre dernier avait lieu la 3ème édition nancéienne de l'exposition 100% Lego, un rendez-vous fort sympathique en famille que je suis depuis ses débuts.

Je me souviens très bien de la 1ère édition en 2013 : T-poulpy avait 3 mois et c'était la toute 1ère fois que j'arrivais à l'installer correctement en sling ! J'avais pu déambuler tranquillement entre les stands de Lego avec ma boule de bébé endormie contre moi.

lego 2013

L'année dernière, T-poulpy avait déjà 2 ans et il s'intéressait déjà beaucoup plus. Il faut dire que l'expo Lego, organisée par l'association Ludibrique, propose des constructions en Lego franchement impressionnantes sur des thèmes variés et souvent amusants pour petits et grands. T-poulpy lui était complètement fasciné par les trains.De nombreuses briques Lego et Duplo sont également mises à disposition des enfants dans un espace dédié au jeu, et on peut également en acheter sur plusieurs stands.

lego 2015

Cette année la météo pluvieuse nous a tout naturellement incité à nous réfugier en famille au parc des expositions pour cette édition 2016. Au programme : toujours des jeux, de nombreux thèmes représentés (des trains pour T-poulpy, des mondes féeriques dans lesquels nous avons tenté de retrouver les princesses Disney, Star Wars...), une tour Eiffel en Lego (hommage aux victimes du 13 novembre 2015 au Bataclan?) et un défi collaboratif de taille : reproduire notre belle place Stanislas en Lego ! ...Je ne sais d'ailleurs pas si ce défi a aboutit ou pas : si quelqu'un à l'info je suis preneuse !!!!

lego 2016

LaPoulpe

Posté par LaPoulpe à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 octobre 2016

La baguette magique chasseuse de monstres

En ce moment, T-poulpy a peur des monstres. Cela fait plusieurs fois que j'ai recours à une baguette magique imaginaire pour les chasser. Du coup ce qui devait arriver arriva : T-poulpy s'est mis à me réclamer une "baguette magique qui chasse les monstres"... Ni une ni deux, me voilà en train de naviguer sur Pinterest pour lui fabriquer sa baguette!

20161023_145238

Et comme c'est bientôt Halloween et que ça colle bien au tème, voici un petit tuto ;-)

Materiel nécessaire :

- Une baguette (personnellement j'ai pris un tuteur de mon orchidée)

- si votre baguette est aussi moche que la mienne : de quoi customiser votre baguette (masking-tape, peinture... au choix)

- des rubans qui volent au vent

- un gabarit étoile (trouvable très facilement sur Google ou Pinterest dans les coloriages gratuits)

- du tissu pour l'étoile (comme je voulais que ma baguette soit VRAIMENT MAGIQUE, j'ai pris un tissu phosphorescent dans le noir bouuuhhh!!!)

- du rembourrage

Pour commencer : customisez la baguette si celle-ci est trop moche. Moi j'ai utilisé du making-tape à paillette que j'ai recouvert de vernis-colle pour que ça adhère mieux. Pour faire comme une petite poignée j'ai collé un bout de gant de toilette au bout... rendu sympa mais pas très viable dans le temps : T-poulpy s'est mis à le machonner au bout de quelques heures et ça commence déjà à se décoller...

20161022_161202

Ensuite reportez le gabarit étoile sur votre tissu plié en deux endroit contre endroit. Découpez et épinglez.

20161022_184902

Coudre le tour de l'étoile en prenant soin de laisser 2 ouvertures : une petite entre deux branches de l'étoile (pour insérer la baguette), et une un peu plus grande pour retourner l'étoile et la rembourrer. Retournez l'étoile ainsi cousue.

Fixer des rubans en haut de la baguette (j'ai juste fait un noeud).

20161023_140425

Viens la partie la plus délicate... Insérez la baguette avec les rubans de bas en haut dans la petite ouverture laissée dans l'étoile, puis rembourrez l'étoile par l'ouverture un peu plus grande (mais qui n'est pas immense non plus, d'où la possible galère). Fermez cette dernière ouverture... et admirez le travail!

Vous pouvez maintenant faire le bonheur d'un petit magicien en herbe. Attention toutefois car le magicien en question a parfois tendance à confondre sa baguette magique avec une épée ou un sabre laser...

20161023_182907

Happy Halloween!

LaPoulpe

 

 

 

11 octobre 2016

Maman est une flipette

Oui, depuis que je suis maman, j’ai peur de plein de choses !

5c88d3e792d55268a898e64e3d5e0893Tout a commencé quand j’ai su que j’attendais choupi chou. La peur de perdre ce petit bébé si précieux, qu’il ne s’attache pas assez à mon corps, moi qui avait l’impression d’être si fragile.

Les jours et les semaines passant, bébé s’accrochant tellement bien, mais mon corps étant si douloureux, je me mis à me demander si je serais capable de le mettre au monde.

Puis le 17 janvier 2015 arriva, et mon premier enfant également. Plein de peurs se sont envolées. Mais l’angoisse de perdre ce qui m’est désormais le plus cher s’est multiplié par… Au moins tout ça !

Beaucoup de cauchemars, peur en voiture, peur quand Papa le prend trop vite qu’il lui tienne mal la tête ou quoi, alors que Papa s’en occupe très bien pourtant ! va-t-en comprendre pourquoi cet instinct me pousse à surprotéger ma progéniture ?

Je vous raconte pas quand j’ai su que numéro bis s’était installé dans mon bidon… Avec Choupi chou qui mettait des tonnes de coups de pieds dans mon ventre lorsque je le changeais, Choupi chou qui était lourd et avait beaucoup besoin d’être porté, je ne pensais pas que mon corps supporterait cette deuxième grossesse.

Je pensais toujours que j'étais une flipette, et que je ne serais pas capable de porter et de mettre au monde mon 2ème bébé.

Même sur la table d’accouchement j’ai dit « je ne vais pas y arriver » au moment ou Numéro Bis allait arriver la poussée d’après.

Et puis j’y suis arrivée. J’ai mis au monde ce 2ème bébé.

Je suis toujours autant flipette. Oui, j’ai peur qu’il arrive quoi que ce soit à mes enfants. Mais aussi à mon homme et moi. Parce que je veux qu’on soit là pour nos enfants, je veux qu’ils puissent toujours avoir Papa et Maman près d’eux lorsqu’ils auront besoin de nous.

Alors oui, j’ai peur en voiture, d’un abruti qui roulerait trop vite en face et mordrait la ligne sans qu’on puisse l’éviter.

Oui j’ai peur que mon bébé tombe et se blesse ou pire.

Oui j’ai peur quand mon bébé dort mieux que d’habitude, d’entrer dans sa chambre pour le pire moment de ma vie.

Oui j’ai peur. Je suis une maman flipette, mais finalement, je suis une maman forte. Parce que mon corps a supporté tout ça, parce que mon esprit n’est pas encore en burn-out, parce que je tiens le coup, et parce que je les aime plus que tout mes garçons.

Maman est une flipette, mais Maman vous aime à en oublier tout le reste.

 

Red Cherry

Posté par Red Cherry à 11:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 octobre 2016

Tu sais que ton enfant entre dans la période du "Pourquoi" quand...

Mon grand T-Poulpy est entré dans la période des « Pourquoi ? ». J’en ai eu la certitude ce matin où, comme tant d’autres matins, j’étais en train de lui faire prendre son petit déjeuner : à savoir un bol de céréales dont je tairais la marque (mais pour ne pas la citer : c’est elle !!)

 

chocapic

Ce matin-là donc, mon T-poulpy m’a demandé POURQUOI sa céréale ne volait pas dans du lait (si si, regardez mieux la boite de céréale incriminée… il y a bien une céréale qui VOLE, ELLE (dans du lait) !)…

J’ai naïvement cru m’en sortir en lui expliquant que les céréales n’avaient pas d’ailes et que donc elles ne pouvaient pas voler. CQFD.

Cinq minutes et dix autres « Pourquoi » plus tard, je devais être en train de lui parler de Newton et des lois de la gravité…

Pendant ce temps je vous laisse imaginer les tentatives de mon fils pour faire voler ses céréales (dans du lait), parce que SI ENFIN, TU VOIS BIEN QU’ELLE VOLE !!!!

…Cinq autres minutes et dix autres « Pourquoi » plus tard il est possible que mon vocabulaire soit devenu légèrement grossier quand j’ai expliqué à mon fils de 3 ans que ce p… de publicitaire de m… était un menteur qui de toute évidence n’avait pas d’enfant (ou alors il se venge le fourbe).

Bref : mon fils est entré dans sa période du « Pourquoi ?? ». Et il mange désormais des tartines de chocolat.

LaPoulpe 

Posté par LaPoulpe à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2016

Quand tu deviens parent, tu ne rêves que d'une chose : dormir !

Les nuits…

 

On pourrait en écrire des lignes !

Bigorneau était plutôt cool ! 2 tétée par nuit, très souvent aux mêmes heures, il a fait ses nuits à 9 mois, et faisait de surcroit la grasse mat’ !

Et puis Crevette est arrivée ! Et là comment dire… c’était plus la même !

J’étais convaincue d’une chose : je ne voulais pas éduquer mes enfants au sommeil, le 5/10/15, le laisser pleurer, ce n’était pas pour moi.

http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/dossiers-de-l-allaitement/1337-da-61-ne-laisser-pas-pleurer-les-bebes

 

Mais Crevette, en plus des angoisses du soir (qui durait jusqu’1h du matin), tétait beaucoup la nuit. Et ma reprise du boulot arrivant à ses 2 mois et demi, il me fallait trouver une solution !

Nous avons donc opté pour le cododo (je dis nous car bien sûr le papa était partie prenante dans cette aventure !). Et une fois les positions couchées d’allaitement bien rodées,  quel bonheur de pouvoir se reposer tout en répondant aux besoins primaires de ma fille ! Plus de contraintes !

Bon le souci avec le cododo, mais c’est à la fois le but aussi de manière à maintenir une lactation optimale les premiers mois, bah c’est ça incite ton bébé à téter (et donc à peu enchainer ses cycles de sommeil). Bon on les comprend, imagine roupiller dans le meilleur resto que tu connaisses, avec les effluves de tes plats favoris : toi aussi tu te réveillerais pour grignoter un bout !

Le lit cododo devenant trop étroit à 6 mois, on a acheté un lit dont un côté s’enlève, et on l’a accolé à notre lit : impecc !

Je te rappelle tout de même que le cododo prévient la mort subite de nourrisson, si et seulement si les conditions de sécurités sont respectées scrupuleusement :

http://cododo.free.fr/pratique/securite.htm

 

Bon Crevette a 20 mois et ne dort toujours pas la nuit, au sens commun où on l’entend. Je dois avouer que je ne suis pas fatiguée, mais j’aimerais bien que ça arrive ! Et après un passage chez une thérapeute émotionnelle je dirais, et des fleurs de Bach en traitement de 2 mois, je dois bien avouer que ça a porté ses fruits : depuis 1 mois maintenant ma Crevette ne se réveille plus qu’une fois voir pas du tout. Mais genre un 21h/7h30 ! Et ça c’est le pied intégral ! Je suis heureuse de l’avoir accompagnée de cette manière !

Et vous les nuits c’est comment ?

 

Posté par La Loutre de mer à 08:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]