Un jour, j'ai entendu un pédiatre dire un truc du genre : "pour les fêtes d'anniversaires, pas plus d'enfants que d'années d'age" et j'avais trouvé l'idée bonne. Et puis j'ai eu un enfant, qui a eu des copains. (Ok, j'ai eu un enfant, et je me suis fais des copines qui ont des enfants, si tu tiens tant que ça à chipoter !). Bref, un dimanche après midi de juillet, je me suis préparée à accueillir une vingtaine d'adultes et 5 enfants autour de 2 ans.

...

...

...

Ca y est, tu le visualise, le gateau pour 25 morfales ?

Tu me diras, vu la bête que j'avais fait pour son premier anniversaire, qu'on a pris 10 jours à achever, je me lançais pas vraiment dans l'inconnu. J'ai donc repris la même recette pour le gateau de base : un gateau truffé au chocolat tiré de ce bouquin. Par respect des droits d'auteur, je te donne pas la recette, mais c'est essentiellement du beurre et du chocolat, donc des petites parts nourrissent bien. Mais cette année, exit la crème au beurre écoeurante et ratée, je voulais du bon, du beau. Et faut dire que depuis un an, j'en ai vu défiler, des (photos de) gateaux. Entre la reine de la pâte à sucre, alias Red Cherry, l'infirmière-patissière et le papatissier qui trainent dans mon fil d'actu facebook, j'ai pas fini de saliver. Mon objectif étaient donc le "gateau mare aux cochons".

(Non non non, je n'ai pas du tout bouffer du Peppa Pig et du Masha et Michka tous les matins depuis un an, non non)

04-masha-and-the-bear1_0247772-Sepik

yv1zepblknt8nlo7z6u8

J'ai donc fait trois couches de mon gateau au chocolat, assemblé et recouvert de ganache, décoré de petits cochons en pate d'amande. Et là tu te dis "Elle se fout de ma gueule, l'Anémone. Elle me file pas la recette du gateau, et elle me parle d'un décor dont le tuto est déjà dispo ailleurs." Bah ouais.

...

Bon, allez, je suis de bonne humeur, je te donne les trucs magiques pour ne pas se planter !

  • Truc n°1, offert par l'infirmière patissière : congeler les disques de gateau pour les manipuler plus facilement et que la ganache prenne bien. Et en bonus, ça veut dire que tu peux les faire plusieurs jours ou même semaine à l'avance !
  • Truc n°2, cadeau de Michalak de mémoire : napper la base (le dessous du disque du bas) de chocolat. Ainsi il ne colle pas au plat et se tient bien au service. C'est nickel aussi pour les génoises, genre framboisier, opéra etc.
  • Truc n°3, encore notre chère infirmière-patissière : pour la ganache, verser 200g de crème liquide très chaude sur 200g de chocolat, ajouter 30g de beurre et mixer. Je l'ai fait 3 fois, je t'assure que c'est top.
  • Truc n°4, par Bernard l'ermite : y a des superettes ouvertes le dimanche matin ! Ouf, j'ai pu avoir du rab' de crème et abondonner tous mes principes aux ersatz de mikado.

Et Tada !

13643901_10209439157634041_648253149_n
(tu me pardonne les bavures sur le plat, hein !?)

Cadeau bonus : j'ai aussi fait ce cheese cake, mais avec un coulis de fruits rouges. Il est excellent.

Enregistrer

Enregistrer